line
Conditions d'admission pour les maîtres de stage


La marche à suivre administrative pour l’admission du maître de stage dans le programme d’assistanat au cabinet médical de la Fondation FMF est la suivante:
Le praticien intéressé doit se faire reconnaître par L‘ISFM/FMH. Ce dernier doit accepter que les documents remis à L‘ISFM/FMH à cet effet soient transmis à la direction. Le praticien doit également prendre part à un cours d’introduction pour maîtres de stage de deux jours. La Fondation FMF pourra, le cas échéant, reconnaître le praticien comme maître de stage une fois le cours d’introduction effectué et toutes les autres questions réglées.

L’expérience a montré que pour organiser concrètement un assistanat au cabinet médical il vaut mieux que le maître de stage recherche lui-même un médecin-assistant pour la période souhaitée, par l’intermédiaire d’une annonce dans le Journal des médecins, dans l’hôpital voisin, etc., répondant aux conditions requises. Il est également possible de publier une annonce sur le site www.fmhjob.ch. On trouvera des informations sur les conditions spéciales pour les maîtres de stage sur le site www.fmhjob.ch, à la page dédiée à cet effet.
L’Association des Jeunes médecins de premier recours Suisses (JHaS) met aussi à disposition, sur son site Internet, une bourse d’emploi gratuite avec des offres d’emplois et de places d’assistanats.

Avant de prendre la décision de proposer une place d’assistanat au cabinet, ce qui signifie une relation très étroite pendant 4 à 12 mois, selon le taux d’occupation choisi, il est chaudement recommandé d’organiser préalablement une journée de visite pour tester ensemble si la « chimie » est compatible et si le projet envisagé correspond véritablement aux attentes de chacun.
Le maître de stage et médecin-assistant doivent ensuite soumettre ensemble une demande de cofinancement programme »assistanat au cabinet médical» de la Fondation FMF. Cette demande doit en règle générale être déposée dans les 5 à 6 mois, au plus tard 3 mois, avant le début de la période prévue pour l’assistanat au cabinet. En cas de soumission trop tardive de la demande, le nombre de mois correspondant pourra être déduit du cofinancement éventuel. Les demandes adressées après le début d’un assistanat ne sont pas traitées et ne peuvent donc pas entrer en ligne de compte pour un cofinancement.
La demande de cofinancement a juridiquement valeur d’engagement de la part du maître de stage et ’du médecin-assistant pour effectuer le stage envisagé selon les exigences en cours du programme.

Une fois que le conseil de fondation FMF a approuvé la demande d’admission dans le programme, le maître de stage et le médecin-assistant en reçoivent la confirmation. Il conviendra ensuite d’informer progressivement le personnel du cabinet, les patients et, le cas échéant, les collègues de la région de la garde de l’assistanat prévu.
Le contrat de travail entre le maître de stage, le médecin-assistant et la Fondation FMF pourra être conclu à titre définitif une fois la demande de cofinancement approuvée par le conseil de fondation. Ce contrat sera établi par la direction de la Fondation FMF, puis transmis au maître de stage en plusieurs exemplaires pour signature par lui-même et par le médecin-assistant. Si l’un des auteurs de la demande se retire du programme d’assistanat au cabinet médical après l’établissement de ce contrat de travail, il sera redevable à la Fondation FMF d’un montant de Frs. 250.- au titre de dédommagement pour les frais administratifs.

Comme les moyens à disposition sont limités, il ne saurait y avoir un droit à l’admission dans le programme, même si toutes les conditions sont remplies. Le conseil de fondation constitué de représentants de la SSMIG, de la SSP, du CMPR, de la FMH et de l’ASMAC décide de manière finale, sans possibilité de recours. Le conseil essaie de répartir ses aides de manière équilibrée entre les spécialités et les régions linguistiques.

Directives pour les maîtres de stages