line
Directives pour les maîtres de stage

Le maître de stage doit remplir les conditions et les critères suivants pour participer au  programme de la Fondation FMF:

  1. Être porteur d’un titre de spécialiste en médecine générale, en médecine interne (générale) ou en pédiatrie et médecine de l’adolescence (les médecins praticiens sont exclus)
  2. Disposer d’une expérience en cabinet d’au moins deux ans
  3. Être au bénéfice d’une reconnaissance de L‘ISFM/FMH en tant que maître de stage
  4. Être d’accord que les documents remis à L‘ISFM/FMH pour la reconnaissance en tant que maître de stage soient transmis à la direction du programme d’assistanat au cabinet médical de la Fondation FMF
  5. Avoir participé au cours d’introduction pour maîtres de stage avant (!) le début de l’assistanat au cabinet médical
  6. L’activité principale du cabinet doit relever de la médecine de famille classique; si le praticien exerce une activité prédominante dans un domaine particulier, celle-ci ne doit pas dépasser 40% de l’ensemble de l’activité. Un cabinet au sein duquel s’exerce pour l’essentiel une activité particulière n’est en aucun cas approprié.
  7. L’infrastructure du cabinet doit correspondre aux exigences de la SSMIG ou de la SSP (par ex. salle de consultation pour le médecin-assistant, laboratoire dans le cabinet ou possibilité pour le médecin-assistant de travailler lui-même dans un autre laboratoire) et être conforme  avec les exigences de la FMH (RFP, voir chapitre 7).
  8. Taille du cabinet: il ne doit pas y avoir plus de 150 à 180 consultations au maximum (y compris les visites à domicile) par poste à 100% du maître de stage et par semaine de travail, afin qu’il reste suffisamment de temps pour l’activité d’enseignement. Il faut à l’opposé que le médecin-assistant puisse assurer au minimum 10 consultations par jour de travail pour un taux d’occupation de 100%, afin qu’il puisse apprendre suffisamment (en moyenne, sur toute la durée de l’assistanat, remplacements non compris). Il faut d’autre part qu’il y ait au moins 20 consultations par jour durant une période de 14 jours (en degré de supervision 1 ou 0).
  9. Dans les cabinets de groupe, il doit y avoir un maître de stage responsable (et, selon les possibilités, un remplaçant lui aussi reconnu comme maître de stage ayant précédemment suivi le cours d’introduction).
  10. Avoir accompli au moins une journée de visite avec le médecin-assistant et avoir convenu par écrit, avant (!) le début de l’assistanat, des objectifs d’apprentissage avec des contenus bien définis.
  11. Organiser des entretiens formels mensuels sur le déroulement de l’assistanat au cabinet et concernant les objectifs d’apprentissage. Les résultats seront documentés sous forme de rapport écrit (check-list/flow sheet). Différents formulaires peuvent être téléchargés à cet effet à la rubrique Evaluation. Les évaluations mensuelles n’ont pas besoin d’être transmises à la Fondation FMF.
  12. Transfert des responsabilités en fonction des degrés de supervision définis lors du cours d’introduction pour maîtres de stage, selon l’expérience acquise et la difficulté du cas.
  13. Le temps de travail du médecin-assistant ne doit pas dépasser de manière sensible le temps de présence du maître de stage (exception faite des périodes de remplacement). Les jours de remplacement (sans surveillance directe par le maître de stage) ne doivent pas représenter plus de 4 semaines (selon le taux d’occupation) par 6 mois d’assistanat, donc 3 1/3 jours de remplacement par mois (RFP Art. 34). Ainsi 20 jours de remplacement sans surveillance sont permis au maximum.
  14. Un contrat de travail établi et cosigné par la Fondation FMF
  15. règle la participation du maître de stage à la rémunération du médecin-assistant, ainsi que le temps de travail, les questions d’assurances, les délais de résiliation, les vacances, etc. et contient les cahiers des charges du maître de stage et du médecin-assistant.
  16. Le médecin-assistant doit pouvoir participer à des manifestations de formation continue locales et régionales, ainsi qu’aux cours de formation postgraduée spécifiques et structurés et aux différents cours reconnus par la Fondation FMF. La participation à l’un des cours de gestion du cabinet médical pour les médecins assistants offert par la Fondation FMF est obligatoire pour les médecins-assistants maîtrisant la langue allemande.
  17. Collaboration lors de l’évaluation web-basé du programme (1 questionnaire pour le maître de stage et 1 questionnaire pour l’assistante médicale)
  18. Le cofinancement d’un assistanat au cabinet est exclu en cas de relation de parenté du premier degré (par ex. père et fille).  

Contribution financière des maîtres de stage